Que se passait-il à Etréchy ce dimanche 8 Mai 2022 ?


D’abord sur le marché, je trouve le stand de la confrérie Saint Vincent avec ses bénévoles qui
proposent fièrement leur première et abondante miellée ainsi que les premières confitures de
rhubarbe (un bon moyen de l’apprécier pour ceux qui auraient des « à priori »).


Avançons un peu, les bénévoles du jumelage font la promotion des manifestations du cinquantième anniversaire et proposent des jeux pour mieux comprendre l’Europe, nos villes jumelles et inciter les Strépiniacois à accueillir une famille de jumeaux à la maison.
En se faufilant pour faire la queue chez les commerçants, je suis vite rattrapée par 3 élèves
souriantes et enthousiastes qui distribuent un petit mémo issu de leur travail sur le développement durable : à y regarder de plus près, il s’agit de quelques recommandations sur les déchets quotidiens polluants. Je leur pose quelques questions sur la façon dont ce document a été élaboré et comme il est interne au Conseil Municipal des Enfants, il semble qu’il ne serve pas à informer aussi les autres élèves des écoles d’Etréchy !
Une fille me répond qu’elle le dit à ses camarades : « mais tu ne risques pas de les prendre en flagrant délit de jeter un mégot ou une canette dans la cour de l’école !» Elle en est convenue.


Comme il est presque 11 heures je me dirige vers le square Duval où la cérémonie du souvenir de
l’armistice va se dérouler : j’y vois très peu de public, en dehors des parents des enfants du CME et
des familles des porte-drapeaux ! Et je remarque que des adultes bavardent entre eux même
pendant la minute de silence ou la lecture du message de Mme Darieusec qui pourtant était bien
documenté et rédigé de manière percutante. Même les enfants ont été plus corrects malgré les
fourmis qui titillaient leurs jambes !
Tiens, un vin d’honneur est servi pour la deuxième fois ce mois ci ! Et ça se passe dehors !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.