Une Strépiniacoise, diplômée au concours Lépine.

Tout d’abord qu’est-ce que le concours Lépine ?

(A.I.F.F association des inventeurs et fabricants français) est un concours français d’inventions créé le 8 décembre 1901 par Louis Lépine (1846-1933) préfet de police de Paris.
De source wikipédia : En 1900, devant le marasme des petits fabricants de jouets et d’articles de Paris, dû à la concurrence étrangère, le préfet Lépine prend l’initiative de créer un concours / exposition et c’est à partir de là, que l’association a pris naissance.
Reconnue d’utilité publique par décret du 21 avril 1912, également lauréate de l’Académie des sciences morales et politiques, cette association groupe des personnes qualifiées d’inventeurs par le dépôt d’un brevet ou d’un titre de propriété industrielle et/ou intellectuelle.

Méthode d’évaluation du jury de ce concours?

Le jury est composé de 45 personnes réparties en plusieurs classes avec des compétences diverses entre ingénieurs de toutes disciplines, médecins, personnel de santé, professeurs, informaticiens, industriels ….
Les récompenses sont réparties en quatre niveaux de médailles par ordre croissant :
A.I.F.F. Cela concerne les inventions qui ont retenu toutes les intentions du jury, qui peuvent être déjà primées, dont l’apport présenté n’est pas très novateur. Mais aussi des présentations qui sont de bonnes idées mais qui demandent un développement et aussi des inventions dont l’intérêt est moindre.
Une graduation de valeur entre les médailles de bronze d’argent et d’or qui tient compte de la valeur sociétale, de l’état d’avancement et de la possibilité de commercialiser les inventions.
Prix des différents partenaires : ministères, institutions. Le choix est communiqué  par les représentants de ces mêmes partenaires sans interventions du jury.
Le grand tableau : Concertation des différents chefs de classe et des partenaires. Le jury reste indépendant et souverain.

Et concernant Hélène ….?

Après près de deux ans d’attente dues au Covid 19, Hélène Casagrande a pu enfin participer au concours Lépine international Paris 2021 qui s’est déroulé au parc des expositions porte de Versailles à Paris du 23 octobre au 1er novembre 2021, en présentant son Jardi’croch (jardinière à moyens d’ancrage) .
Ses journées ont été longues mais très enrichissantes , la cérémonie officielle de remise des prix s’est déroulée le 31 octobre , présidée par Monsieur Gérard DOREY (Président de l’A.I.F.F) avec une petite vingtaine de représentants du ministère de la justice, armée, Europe et affaires étrangères…

Le lundi 1er novembre 2021 dernier jour de ces 10 jours passés au parc des expositions, il a fallu libérer les lieux et rentrer à Étréchy avec dans ma valise une médaille de l’A.I.F.F. pour mon Jardi’ croch, jardinière à moyen d’ancrage, c’ est une jardinière originale, permettant de fleurir votre fenêtre, elle se positionne sur une butée se trouvant sur l’appui (rebord) de fenêtre ou porte-fenêtre (voir photos ci dessous).
Cela a été une superbe aventure avec de très belles rencontres d’inventeurs qui m’ont apporté du soutien, des encouragements, nos échanges ont été bénéfiques et je repars avec un carnet d’adresses professionnelles.
L’aventure ne fait que commencer pour moi et j’espère que la prochaine participation au concours Lépine s’ouvrira sur une plus haute distinction la médaille de bronze , mes objectifs maintenant sont des améliorations, la fabrication et la commercialisation du jardi’croch.
Je tiens à remercier ma famille et mes amis tout particulièrement, ma mère Lucette CASAGRANDE, ma fille Fanny CREPIN, Fabienne et Claude Vacavant, Christophe Tiffany Valentino et Isis Vacavant, Arnaud GILLES, Fanny MEZAGUER  et Gery SKRZYPCZYK, Ingrid BAILLY, la société MIR SER RENOV, Didier LEBOEUF de SERIPUB, Maxime SKRZYPCZYK, Marlène BRAZIER d’INNOVATE PRODUCT DESIGN, Olivier NICOLE de LIBERTA IP.

Hélène

Les résultats :

Sur plus de 300 inventions présentées cette année par la France, Taiwan et la Pologne, il a été attribué 243 récompenses ( Médailles, trophées…), plusieurs  inventeurs ont reçus différentes récompenses.
Les récompenses sont réparties en 7 catégories :
– tableau d’honneur du concours Lépine en voici 2 sur les 15 nominés,
1) Le prix du président de la république, un vase en porcelaine de Sèvres a été attribué à Omar SECK pour la JOBSTABLE : table basse transformable en poste informatique et ergonomique.
2) le Grand prix du concours Lépine, trophée et médaille d’or du concours Lépine à Robin LHOMMEAU, Sulivan RICHARD et Mathieu IZAUTE pour OMNI : système de liaison pour relier un fauteuil roulant à une trottinette : permet de motoriser n’importe quel fauteuil roulant manuel.
– Prix villes et territoires 5 nominés
– Médailles d’or du concours Lépine 30 nominés pour la France , 3 nominés pour la Pologne et 7 nominés pour Taiwan.
– Prix de la revue des actualités parlementaires, ministériels, préfecture de Paris et Île-de-France, INPI, ALTERJURIS,  prix INNOVATE, FIDEALIS, 35 nominés pour la France, 1 nominé pour la Pologne.
– Médailles d’argent du concours Lépine, prix OMPI, assemblée permanente des chambres de métiers et de l’artisanat, monnaie de Paris et société française de médecine, de l’exercice et du sport 2021, 48 nominés pour la France, 4 nominés pour la Pologne, 13 nominés pour Taiwan.
– Médailles de bronze du concours Lépine, 36 nominés pour la France, 4 nominés pour la Pologne, 18 nominés pour Taiwan.
– Médailles A.I.F.F. du concours Lépine, 17 nominés pour la France, 1 nominé pour la Pologne, 5 nominés pour Taiwan.

Pour partager

5 thoughts on “Une Strépiniacoise, diplômée au concours Lépine.

  1. Maintenant que tu reviens au calme j espère avoir l occasion de voir comment ça marche
    Et bientôt un sponsor pour la faire fabriquer et la proposer au BAB ?

  2. Bravo Hélène que c’était long quelle patience . Toujours des dates reportées mais tu as tenu bon tu ne t’es pas découragée.
    Plus qu’a bosser sur l’amélioration de ton invention.
    Encore Bravo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *