Dimanche 11 avril 2021 Épisode 3 de la saga EVEP

A l’ombre des jeunes et frêles affiches.

Normalement,  dans un feuilleton, on vous sert un récapitulatif de ce qui a précédé. Ici, je vous dirai qu’après avoir récupéré le matériel auprès des gentils organisateurs du département, commandé à nos vaillantes couturières de nous confectionner quelques surprises très utiles, nous en arrivons à celui de la préparation des affiches.

Mais avant de faire l’encollage et la transposition du texte final, parlons de la symbolique de l’affiche. Et surtout de ce petit écureuil qui est apparu en 2018 et qui nous accompagne désormais dans toutes nos sorties. Si on s’intéresse à ce petit personnage, que tout le monde aime parce qu’il se laisse observer sans toutefois se laisser approcher de trop près, c’est certainement par sa belle prestance, son agilité et surtout sa prévoyance pour l’hiver.  Il fait ses réserves, dissémine son butin un peu partout autour de lui, sûr qu’on ne le découvrira pas, mais il en retrouve à peine 10% alors qu’il doit s’en nourrir. C’est certainement l’image de l’animal qui concourt à la préservation de son environnement que j’ai envie de conserver. Celui qui sème sans s’en rendre compte les futurs plantes et arbres qui feront notre nature de demain.

Maintenant que je vous ai dit tout ce que je savais de cet animal, je me mets à la préparation des quelques 6 affiches (impression des informations, positionnement du texte dans le bandeau réservé et encollage) qui seront déployées dans les quelques espaces que nous auront soigneusement choisi pour informer un maximum de gens, petits et grands. Ouvrez bien grands vos yeux et partez à la recherche de nos compositions.

Prochain épisode Mercredi 31 mars prochain pour l’épisode : Le côté de nos sentiers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *