Le strépinia’com N°22

Bonjour à tous,
Je tenais tout d’abord à remercier tous les Strépiniacoises et les Strépiniacois qui se sont déplacés dimanche 15 mars, malgré les risques sanitaires du moment, pour nous apporter leur soutien et voter pour notre liste, notre programme et les projets qui nous animent et pour lesquels nous sommes prêts. Prêts, tout d’abord, pour avoir une expérience certaine en la vie communale depuis 2008, même si nous étions dans l’opposition. Prêts ensuite, parce que notre équipe s’est construite autour de six commissions devant gérer la commune. Notre première rencontre publique du 29 février en était d’ailleurs la démonstration. Un petit tour sur notre nouveau site vous permettra de voir la façon dont notre équipe s’est structurée. Prêts surtout parce que le devenir des Strépiniacois, de nos commerces, de nos infrastructures et de notre Commune est notre moteur. Notre comportement dynamique mais respectueux des consignes gouvernementales durant le confinement en est la preuve. Prêts enfin, parce que loin des comportements politiciens, des désirs de pouvoir, nous voulons apporter notre pierre à l’édifice et nous savons que c’est possible. La réactivité de nos militants, en support à la Protection civile, pour confectionner des masques et blouses par solidarité pour nos soignants, les maisons de retraite qui nous entourent, en est le dernier exemple. Notre place dans l’opposition depuis 2008 nous confère une légitimité certaine, tout d’abord par la constance de nos interventions, ensuite par la concrétisation de projets mettant en valeur notre patrimoine qu’il soit historique, culturel ou naturel. Cette opposition s’affiche délibérément comme constructive car notre propos n’est pas de détruire ou de critiquer mais de proposer et de bâtir. A quelques jours du second tour, des idées et des propositions émergent et mériteraient d’être développées.
Nous devons faire avec une campagne inédite. Elle devient particulière, car dépourvue de ce qui en fait son essence : la rencontre publique.
Le format que nous avions proposé en février dernier est finalement transposable dans ce cas de figure, laissant tout un chacun venir à son aise découvrir, tour à tour, notre association, nos commissions, dans un espace de convivialité.
Ce pourrait être un des supports adéquats dans une situation de protection sanitaire. A ce jour, la seule option qui nous est donnée est de devoir nous appuyer sur des moyens numériques disparates auxquels certains d’entre nous ne sont pas encore aguerris et de fait, empêchés d’accéder à toutes nos publications. Je le déplore et vous invite, si c’est  votre cas, à nous contacter soit par téléphone ou courriel pour que nous vous aidions à faire face à ce manque d’informations. Le résultat des urnes n’a pas désigné de leader, il a montré que nous sommes plus que jamais dans la course. C’est pourquoi, je vous propose de juger le travail que nous avons déjà fait tout autant que celui que nous vous proposons de faire. 

Ensemble nous voulons être, solidaires nous sommes.

        Fanny MEZAGUER

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *