Ticket transcash

Attention, Etréchy Ensemble et Solidaires souhaitait vous faire part de cette pratique qui devient de plus en plus courante et sophistiquée. Ce système à l’origine prévu pour faire un paiement à distance autre qu’avec carte bancaire est devenu une voie royale pour les arnaques.

  1. Déroulement du processus :
    L’arnaqueur (c’est comme cela que nous l’appellerons) demande que le Client achète des ‘coupons’ (TransCrash, PCS, NeoSurf etc..) afin de réaliser une transaction, ou via la messagerie (en usurpant l’adresse mail d’une personne ou d’un ami connu). Prétextant souvent le manque de confiance envers les cartes bancaires et même l’argent liquide, qui selon le dit « arnaqueur » contient parfois des faux billets, l’arnaqueur justifiera de ces ticket transcash.
    Ensuite l’arnaqueur demande une confirmation du sérieux client en lui donnant rendez vous et demande une copie du coupon (ticket transcash). L’arnaqueur recharge sa propre carte personnelle prépayée (donc aucune trace) avec ce coupon.
    Personne ne se présentera au rendez vous. Pire, l’arnaqueur trouvera un prétexte pour parfois augmenter le coût de la transaction, voire demander des preuves d’identité.
  2. Que faire face à cela
    Ce type de transaction peut, si vous le souhaitez, se faire. Mais la personne qui souhaite utiliser ce mode de paiement devra vous prouver que c’est bien lui à l’origine d’une telle demande.
    Appelez le, parlez lui de cette étrange demande parfois via la messagerie. Si c’est un achat, rencontrez la personne à un endroit autre que chez vous afin de savoir si son adresse existe bien (même cela n’est pas parfait).
    Une photo de la personne qui vous vend un bien, risque d’ennuyer fortement un arnaqueur, mais sera utile pour la gendarmerie
  3. Ne jamais fournir :
    – Une photocopie ou photo de ce ticket transcash. Connaître le numéro suffit à l’arnaqueur.
    – Photocopie des pièces d’identité (Carte identité ou passeport) ,
    – Plus d’information qu’un vendeur ne doivent connaître

  4. De manière générale, si vous avez été arnaqué, une déclaration en gendarmerie avec un maximum de détail est à faire surtout si vous avez communiqué des photocopies de votre identité. Une usurpation de notre identité est toujours mal vécue.

 Si vous avez détecté une arnaque, tout n’est pas perdu.
– Vous n’avez pas acheté ces fameuses recharge de ticket transcash, c’est parfait, signalez cette personne par un coup de fil en gendarmerie ou police qui vous dira que faire.
– Vous avez acheté ces fameuses recharges de ticket transcash dans un bureau de tabac le plus souvent, comment faire? Il faut acheter une carte transcash et la recharger avec la somme de cette transaction. C’est comme un avoir et vous pouvez le dépenser, là où le coupon transcash est accepté.
Ensuite vous pourrez faire des achats avec.

Le lien ci joint vous donne accès au site transcash  https://www.transcash.fr/

Ci dessous l’expérience d’une de nos lectrices qui souhaitait s’exprimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *